Fermer

Magnétiseur, Guérisseur I Florien // Paris 7

LES PEURS

L'importance de s'affranchir

de nos peurs!

 

 

 

 

Émotion qui accompagne la prise de conscience d'un danger, d'une menace.

La peur est au départ un signal d’alerte de notre corps. Une sécurité. A quelle moment devient-elle un empêcheur de vivre ? Un élément bloquant ? Pourquoi la plus part de nos comportements sont dictés et guidés par des peurs ?

Environ 90% de notre vie est gérer par nos peurs _ nos schémas, nos stress. Nous organisons nos envies, notre vie en fonction de nos peurs. Un individu qui a peur de conduire va organiser ses vacances en fonction de cette peur qui n'est qu'une croyance limitante, SA croyance limitante. Cette personne va donc regarder où partir en faisant attention que le trajet puisse se faire en train et en bus par exemple. Toutes les autres possibilités ne seront pas envisageable pour lui. Il se bloque. La peur est un élément bloquant qui nous freine.

Les peurs sont partout plus ou moins présentes, derrière la colère par exemple.

On peut se dire que tout cela forme notre personnalité mais ce sont surtout des peurs derrières. Nos limites sont des peurs. Dernière nos logiques il y a des peurs.

Hors ces peurs, pour la plupart, n’existent pas ou plutôt existent seulement dans notre propre réalité.

 

Une peur existe

car nous lui donnons

le pouvoir d'exister.

 

La peur est au départ un reflex animal. Elle est présente pour notre survie depuis que l’homme existe sur cette planète. Danger ou pas danger ? Notre mental agit de la même façon. Jusque-là c’est plutôt intéressant et même une bonne protection.

Un tigre nous attaque : nous avons 3 possibilités : la fuite ou l’attaque (et l’autre cas la panique où tout s’emballe, la sidération).

 

Ces dangers d’un autre temps ne sont plus présents mais notre réflexe est toujours présent. D’où viennent donc ces peurs d’aujourd’hui si elles ne viennent pas d’un danger réel ?

A notre époque, le danger n’est plus un tigre mais peut être notre partenaire de vie, notre patron, nos collègues, les factures ou même payer le loyer à la fin du mois.

Le danger est totalement « différent » et pourtant notre système réagit exactement de la même manière qu’il y a des milliers d’années ! Ce n’est plus une question de vie et de mort mais peut-importe pour le système c’est un stress identique. 

Dans le monde actuel, le stress est omniprésent. Il ne laisse jamais tomber. La plupart des informations discontinuent que nous recevons sont anxiogènes. Le résultat final de notre époque est le symptôme avec la maladie.

Pour être binaire, à chaque instant notre système immunitaire s’arrête de fonctionner ou continue suivant ce que nous lui envoyons comme informations, pensés. Si vous avez un stress ou des peurs en regardant les news à la télévision, votre système immunitaire pensera que vous vous retrouvez devant un tigre. Il se mettra en pause et donnera toute son énergie à votre survie. Soit vous vous battez, soit vous fuyez. 

 

Ce sont nos peurs qui empêchent la Lumière (la lumière d'information) d’être davantage présente dans notre vie. Le "mal" est un point de vue, il s'agit seulement d'un manque de lumière. On ne combat pas l'obscurité, on ajoute de la lumière. Il est toujours préférable de faire les choses POUR quelque chose et non CONTRE quelque chose. C'est déjà une très bonne philosophie de vie.

DEFINITION

Je suis magnétiseur, bio-énergéticien et guérisseur. Je donne des soins sur place à Paris ou à distance. Enlever une douleur, calmer une émotion, réveiller les codes cristallins de certains êtres éveillés et lumineux est un de mes rôles. 

Magnétiseur, Guérisseur I Florien // Paris 7

"Peur d'être rejeté, peur de l'insécurité, peur du regard des autres, peur de l’échec, peur d’oser, peur des araignées, peur des serpents, peur de s’engager, peur de s’affirmer… et tant d’autres. Toutes ces peurs, nous les créons nous-mêmes pour nous protéger : notre mental nous enferme dans une prison dont nous ne voyons pas les murs."

EN CONCLUSION : Notre monde est tronqué, distordu. Nous le voyons à travers un prisme déformant, sans avoir aucune conscience de cette déformation.
 
La vie n’est pas un film dont nous sommes l’acteur, mais notre vie est un film dont nous sommes le projecteur ! En réalité 90% de notre monde est distordu. Tant qu'on ne se libère pas de ces peurs inconscientes, on a seulement accès à 5% de la réalité qui nous entoure.
Cela créer en nous une sensation de malaise (mal être) « que quelque chose ne va pas », un sentiment diffus qui ne repose sur rien, dont nous sommes gênés de parler.